La vocation, c'est avoir pour métier sa passion.


Stendhal

L’étude posturale

Préambule

De la Draisienne, il y a près de 200 ans, aux nombreux modèles actuels, la bicyclette a connu de nombreuses évolutions techniques et technologiques. En effet, les modalités de pratique sont extrêmement variées (VTT, BMX, route, cyclocross, piste, DH, dirt...) et les modèles les plus performants font appel à des technologies issues de l’aérospatiale.

Simple outil de déplacement dans un premier temps, le vélo est devenu un objet ludique, concentré de haute technologie. Concernant les matériaux (acier, aluminium, alliages, titane, carbone) et les composants périphériques du cadre, nous bénéficions immédiatement des techniques et des technologies les plus avancées.

Etude posturale velocipède

Vélo et ergonomie

Par contre, les recherches scientifiques relatives à l’ergonomie du cycliste sont très récentes. Ainsi, les différents champs d’analyses scientifiques tels que la cinématique et la cinétique du cycliste n’étudient pas encore le couple homme-machine dans son ensemble. Pourtant, une telle approche est primordiale puisque le cyclisme est un sport où l’homme est en interaction permanente avec son vélo.

Avec le POSTURALSystem®, les apports récents de l’ergonomie sportive ont été couplés aux derniers travaux de recherches scientifiques sur la biomécanique et la physiologie de l’exercice afin de permettre une analyse globale et complète de l’activité dans une perspective d’amélioration des performances, du confort et de la santé des cyclistes.

Excepté le POSTURALSystem®, aucun autre système d’étude posturale n’intègre totalement l’ensemble des contraintes physiologiques et des variables géométriques. Dans ce contexte, il semble difficile de répondre aux exigences ergonomiques qui sont liées à la pratique du cyclisme...

Afin d’optimiser le tandem homme-machine, le POSTURAL- System® a associé les compétences d’un cadreur à celles d’un ergonome du sport spécialisé dans le cyclisme pour développer et mettre en place une méthode d’analyse posturale novatrice qui analyse pour la première fois le couple homme-machine dans son ensemble.
Avec un développement initié en 1996 au sein d’un centre médico-sportif, l’analyse de plus de 4000 tests d’effort et la réalisation de plus de 14000 études posturales, l’élaboration du POSTURALSystem® a fait l’objet d’un travail de recherches et développement incomparables.

Une mise à l’épreuve pratique qui a permis de retenir les neuf mesures anthropométriques les plus significatives qui, associées à une étude complète du cycliste, de son niveau à ses éventuelles pathologies, donnent naissance à la position optimale en terme de confort, de prévention et de performance et à la géométrie de cadre 100% adaptée.
Le cyclisme passe de l’ergonomie de correction à l’ergonomie de conception. Avec l’analyse POSTURALSystem®, votre vélo est donc défini, élaboré et conçu à vos mesures.

Quelques Athlètes du CPS II:

  • Thor Hushovd (Maillot Vert TDF)
  • Sylvain Chavanel (Champion Français, CLM)
  • Thomas Voeckler (Maillot Jaune TDF)
  • Florent Brard (Champion Français, Route)
  • Anthony Geslin (Medaille Bronze, Championnat du Monde sur Route)
  • Samuel Dumoulin (Vainqueur d'étape, TDF)
  • Laurent Gane (Champion Olympique et du Monde, piste)
  • Simon Lessing (World Triathlon Champion)
  • Tony Deboom (Masters World Triathlon Champion)
  • Dmitri Champion (Champion Français, route)

Grâce à une approche ergonomique globale et spécifique,

le développement du POSTURALSystem® s’est appuyé sur les spécificités du cycliste (caractéristiques individuelles, activité cyclique...), de sa pratique (route, VTT, piste...) et des périphériques utilisés (chaussures, pédales, selle...) afin de définir sa position optimale et d’y adapter le cadre dans une perspective d’optimisation du couple homme-machine.

  1. Entrejambe
  2. Métatarse gauche
  3. Métatarse droite
  4. Largeur d'épaule
  5. Hauteur épaule gauche
  6. Hauteur épaule droite
  7. Stature
  8. Longueur bras droit
  9. Longueur bras gauche

Le marbre anthropométrique POSTURALSystem®,

est simple d’utilisation et extrêmement précis. Il permet de centraliser toutes les mesures anthropométriques. Relevées grâce à des éléments de l’appareil, les mesures répondent aux exigences d’une mesure scientifique que sont la fidélité, la reproductibilité, la lisibilité et la visibilité.

Dispositif de réglage de bicyclette :
le Palmer®

L’harmonie des déplacements du cycliste sur son vélo repose sur la précision des réglages des trois points d’appuis que sont le cintre, la selle (hauteur et recul), et les pédales (positionnement des cales). Pour cela, un appareil de report des cotes précis et universel, le Palmer®, a été mis au point. Cet outil indispensable permet de régler le vélo dans les meilleures conditions afin de retranscrire facilement, fidèlement et précisément les cotes de position du cycliste (hauteur et recul de la selle, longueur selle-cintre et différence de hauteur selle-cintre) sur son vélo.

Déroulement d’une étude « POSTURALSystem® »

Une prise de RDV permet de s'assurer de la disponibilité totale des personnes concernées afin d’optimiser la durée et les conditions de l’analyse posturale (1h30).

1. La tenue vestimentaire

La réalisation des mesures anthropométriques nécessite la tenue suivante : cuissard, débardeur, pieds nus.

Pour permettre le report des cotes : le vélo et la paire de chaussures avec des cales en bonne état.

tenue vestimentaire postural system

2. Localisation des points anatomiques remarquables

Afin de pouvoir réaliser les différentes mesures anthropométriques, l’expert repère différents points anatomiques remarquables à l’aide d’un marqueur spécifique.

Localisation des points anatomiques remarquables

3. Ordonnancement de la prise de cotes


4. Entretien et renseignements

La seconde étape de l’analyse posturale consiste à remplir le formulaire de renseignements afin de déterminer le profil sportif du cycliste. Ce sont ces renseignements, accompagnés des mesures anthropométriques, qui permettent d’établir la position optimale du cycliste ainsi que la géométrie du cadre qui y est associée. Les caractéristiques individuelles intervenant dans la définition de la posture optimale et de la géométrie du cadre sont:

  • Âge
  • Type de pratique (CLM, Route, VTT, Triathlon, Cyclocross...)
  • Niveau de pratique (cyclotouriste, cyclosportif, cyclosportif confirmé, compétiteur)
  • Kilométrage annuel
  • Modèle de la selle
  • Modèle des pédales
  • Modèle des chaussures
  • Poids du cycliste
  • Présence (ou absence) de pathologies
Entretien et renseignements

5. Traitement et analyse des données

Immédiatement après la validation des données individuelles, celles-ci sont analysées afin de vérifier leur cohérence et repérer d’éventuelles erreurs de mesures ou de saisies des données. Ensuite, si les données semblent correctes, le logiciel effectue ses calculs en une fraction de seconde et délivre immédiatement les résultats.

Localisation des points anatomiques remarquables

6. Communication des résultats

Après impression et explication des résultats (positionnement du cycliste, géométrie du cadre, périphériques), ces derniers sont remis au cycliste avec le manuel d’ergonomie.

Communication des résultats

7. Application des résultats


8. Positionnement

Le réglage des cotes de position débute par le réglage de la hauteur et du recul de la selle. Ce réglage doit être extrêmement précis afin de permettre un ajustement au millimètre de l’assise du cycliste. De ce réglage va dépendre la transmission de la puissance et la bonne répartition des masses sur le vélo.
Le réglage du poste de pilotage n’intervient que lorsque le réglage de la selle est correctement effectué. De plus, dans le cas du réglage d’un vélo de série, il est possible de déterminer précisément la longueur de potence nécessaire ainsi que le nombre d’entretoises nécessaires sous la potence dès lors que le réglage de selle est effectué.

Application des résultats

Conclusion :

Les propriétés mécaniques d’un cadre de vélo dépendent des techniques de fabrication et des matériaux utilisés (alu, acier, titane, carbone) alors que le comportement dynamique d’un cadre est principalement lié à la géométrie de celui-ci. Ainsi, dans une perspective d’optimisation dynamique du couple homme-machine, la géométrie du cadre doit correspondre parfaitement aux caractéristiques et aux attentes du cycliste. Il s’agit alors d’adapter le cadre aux cotes de position du cycliste, mais également de « typer » le cadre en fonction du niveau de pratique du cycliste, de son type de pratique et de ses attentes. Pour un coût relativement peu élevé (165€), le client repart avec la certitude d’être mieux posé sur son vélo, ce qu’il ne manquera pas de constater assez vite…

Prise de rendez-vous

Prenez rendez-vous avec nous via notre adresse email.